Du 13 mai au 11 juin 2022

EXPOSITION COLLECTIVE

STÉPHANE PARAIN - ONIE JACKSON - NÉAN

Néan, Onie Jackson, Stéphane Parain se réunissent autour d’une exposition collective à l’Atelier Nanoh. 

Cette rencontre est l'occasion d’aborder le thème du temps, de l’instant et de la condition humaine. Les artistes viennent investir les murs de Nanoh et évoquent par différentes techniques leur lien à la figuration. Ils nous offrent un parcours immersif et questionnent notre rapport à la matière et à la représentation de l’Homme dans l’espace. Une opportunité de traverser l’histoire de l’art sous le prisme de leurs visions singulières et de leurs pratiques contemporaines.

NÉAN

Les murs ont une peau qui traduisent le temps. Ils sont chargés d’histoire(s) et retracent les mémoires du temps qui passe et des vies qui les frôlent.

Les œuvres de NÉAN s’inscrivent dans cette problématique de l’instant et des artifices de la mémoire. Il compose ses œuvres à partir de photos qu’il revisite à la bombe, à la peinture et au crayon. Autodidacte, il s’intéresse depuis toujours au portrait et travaille sur de nombreux supports : du papier jusqu’au mur.

Reconnu pour son traitement de la lumière, son travail de figuration redonne vie aux lieux grâce à sa technique de couleur et de superposition.

Investir des lieux urbains est une manière pour lui de se réapproprier la ville et de permettre à tous d’établir un nouveau lien avec l’espace public et l’instant présent.

L’œuvre poétique de NÉAN est une ode à la mélancolie et à la condition humaine. Il axe son travail autour de son intérêt pour le temps passé.

 

Né en 1991 en Belgique, NÉAN vit et travaille à Bruxelles.

Il s’inspire des visages qu’il rencontre ou qu’il connaît pour composer ses toiles et peindre la vie et ses tourments. 

Autodidacte, il ne cesse de développer son travail et d’agrandir ses champs de création en utilisant différents médiums. Il continue de composer ses œuvres à la bombe mais agrémente  son processus de création de peinture acrylique et de travail au pinceau. Cet alliage de multiples techniques rend l’œuvre de NÉAN intemporelle, sensible et universelle.

GRIS.jpg
crane square.jpg

STÉPHANE PARAIN

Artiste sculpteur, Stéphane Parain repousse les limites de la création. Son travail s’inscrit dans une recherche permanente de nouvelles matières et de nouveaux supports. Il nous offre une expérience immersive en adoptant un style très réaliste tout en jouant avec notre regard grâce à des illusions d’optique. 

En parallèle de ses créations personnelles, l’artiste conceptualise et crée également des décors pour l’Opéra de Paris. Grâce à cela, il bénéficie d’un lieu hors pair pour penser et construire un réel laboratoire de tests de matières et de nouvelles formes. 

Stéphane Parain tend vers un univers organique et une production éclectique et malléable. 

Il joue avec un panel de matériaux, allant du cristal à la ouate, passant par le polystyrène et nous fait voyager entre réalité et fiction.

 

Né en 1985 à Paris, Stéphane Parain développe son travail dans sa ville natale après y avoir suivi une formation aux beaux-arts. Après avoir suivi une formation de tailleur de pierre et sculpture pour les monuments historiques, il obtient en 2012 le titre de meilleur ouvrier de France. Son parcours est une de ses plus grandes inspirations tant au niveau de son utilisation des sculptures de figures humaines que de l'esthétique de l’architecture antique.

Ses dernières créations ont fait l’objet de plusieurs expositions en 2021 : à la Citadelle Haute à Verdun, au sein de l’exposition collective L’Essentiel avec Art Zoï, lors d’une collaboration avec Réro chez Fluctu’art et son dernier solo show chez Atelier Nanoh. 

ONIE JACKSON

À travers ses œuvres, Onie Jackson illustre un quotidien incarné par des figures puissantes, imprégnées de leur environnement. On retrouve dans son travail de figuration une multitude de protagonistes, d’univers et parfois même un bestiaire. Les thèmes mythologiques et historiques viennent se confronter à des scènes intimistes et silencieuses conférant à son œuvre une dimension intemporelle.

 

Onie Jackson vient du monde du graffiti pourtant il adopte certains codes de la peinture “moderne”. Ses compositions nous rappellent parfois des structures formelles nous renvoyant à l’essence du graff. Il conserve une technique spontanée dans ses traits tout en créant des compositions précises, inspirées de celles des grands maîtres. L’artiste utilise les outils du cubisme pour jouer avec la perspective et ordonnancer ses peintures. 

Ses créations sont pensées comme un arrêt sur image et une capture de l’instant. Il ancre ses sujets tel des sculptures imbriquées dans un mouvement.

 

Né en 1977 à Orléans, l’artiste Onie Jackson continue d’exercer son art sur ce territoire. C’est après avoir effectué les Beaux-arts en dessin qu’il se tourne vers le graffiti et entreprend les cours de l’école supérieure de Design Graphique dont il sortira diplômé en 1998. Il évoluera jusqu’en 2003 en tant que graphiste et co-fondera une galerie d’art avant de se concentrer principalement sur son son travail pictural. De la guerre aux scènes de vie intimistes, Onie puise son inspiration chez les grandes figures de la peinture.

Bien qu’actif dans sa pratique d’atelier, Onie Jackson est aussi sollicité pour réaliser des fresques dans l’espace public telles que sur le MUR Oberkampf, lors du Loire Festival ou bien encore lors du festival Banana Pschit sur le MUR Dijon en 2021.

Déjeuner à 'Hermitage 130 x 145 cm juin 2021 ONIE.jpg